RAVEL BOLERO

Les dates

Information

L’Orient et l’Occident se tendent la main dans ce programme qui conduit à l’apothéose du Boléro, synthèse inégalée des croisements du monde.

On y découvre le grand compositeur turc du XXe siècle, Ahmed Adnan Saygun, que Kemal Atatürk envoya étudier à Paris pour qu’il occidentalise ensuite l’enseignement musical de son pays. Autour de lui, des compositeurs qui ont mis en musique un ailleurs vécu ou fantasmé. Le merveilleux Concerto « L’Égyptien » de Saint- Saëns, avec sa virtuosité étincelante, a vraiment été écrit sous les pyramides. Mais Cécile Chaminade n’a jamais croisé la nymphe grecque Callirhoé, et l’Espagne sublimée du Boléro est avant tout une irrésistible montée d’extase.

 

Adnan Saygun (1907-1991)Suite pour orchestre

Camille Saint-Saëns (1835-1921)

Concerto pour piano no 5 « L’Égyptien » Orient et Occident

Cécile Chaminade (1857-1944)

Callirhoé

Maurice Ravel (1875-1937)

Boléro

___

Can çakmur | piano

Orchestre national de Metz Grand Est

Adrian Prabava | direction

 

Musique Classique