LE CONTR'UN (Boetie)

Les dates

Information

Ici se joue un étonnant dialogue avec la Boétie, le comédien nous embarque à travers le Discours de la servitude volontaire dans une traversée épique et quelque peu inattendue.

Un plongeon au cœur d’une pensée saisissante. Comment la servitude peut-elle être volontaire ? Comment la liberté peut-elle se nier elle-même ? Comment peut-on avoir le désir de se soumettre ?

Texte bref, parfaitement construit, scintillant, le « Discours de la servitude volontaire » est un mode d’emploi pour ne pas être dupe du pouvoir, car ce n’est pas en luttant contre la tyrannie qu’on parvient à l’abattre,

mais en comprenant ses mécanismes qu’on parvient à ne pas la subir, ni la désirer.

Théâtre