Haendel, Le Messie

Les dates

Information

Après le succès de leurs derniers concerts à Malonne en décembre 2023, les Compagnons du Champeau, chœur royal de Namur, interpréteront à nouveau Le Messie de Haendel, et ce pour la première fois au Namur Concert Hall.

Depuis sa création en 1742 à Dublin, ce grand oratorio est devenu une des œuvres les plus populaires du répertoire de Haendel, épousant tous les ressorts dramatiques et musicaux de l’opéra, comptant pas moins de vingt chœurs, parfois résolument virtuoses.

Haendel a composé le Messie en 24 jours, du 22 août au 14 septembre 1741, d’après un livret rédigé par Charles Jennens qui reprend des textes bibliques. Beaucoup d’anecdotes courent au sujet de cette composition, et il n’est pas facile de distinguer faits et légende.

Le Messie n’est pas une histoire de Jésus mais une méditation sur le salut annoncé par les prophètes d’Israël (1èrepartie). Contrairement aux célèbres Passions de Bach, on n’y trouve aucune description de la crucifixion. L’oratorio évoque les souffrances du Messie essentiellement à travers les textes prophétiques, notamment Isaïe et les Psaumes(2e partie), avant de célébrer sa victoire sur la mort et la manifestation de sa gloire définitive (3e partie). 

L’orchestre baroque professionnel, le Concert bourgeois, le chœur et les solistes Mathilde Sevrin (soprano), Logan Lopez (contre-ténor), Nicolas Bauchau (ténor) et Benoît Giaux (basse) seront placés sous la direction de Bernard Coulon.

Haendel a voulu que cette œuvre profite au plus démunis. Après sa mort, tous les droits d’auteur de l’oratorio furent légués par testament à l’Hospice des enfants abandonnés de Londres. En ce lundi de Pâques, ce chef-d’oeuvre vous est proposé en hommage à un personnage qui, lui aussi, mais d’une toute autre manière, a marqué la vie de centaines d’enfants : l’abbé Joseph André, décédé il y a 50 ans et connu pour avoir caché des centaines d’enfants juifs pendant les années 1941-44 à son domicile, Place de l’Ange à Namur.

______
Les Compagnons du CHAMPEAU – Chœur Royal de Namur

Le Concert bourgeois – Orchestre baroque

Mathilde Sevrin, Logan Lopez, Nicolas Bauchau, Benoît Giaux solistes

Bernard Coulon direction

Musique Classique