Pieuvre 1 + 2

Les dates

  • Grande salle
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Grande salle
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Grande salle
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Grande salle
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Grande salle
    1000 Bruxelles
    Bruxelles

Information

Dans les profondeurs du théâtre d’enquête émerge un spectacle aussi tentaculaire que captivant : Pieuvre 1 + 2. Entre réalité et fiction, Françoise Bloch, autrice et metteuse en scène, tisse un récit oscillant entre l'intime et le collectif, invitant le public à se plonger dans son univers si singulier.

Loin des conventions théâtrales habituelles, Pieuvre 1 + 2 se déploie à partir d’un fait personnel, point de départ d'une enquête sur scène. Au sein d’un dispositif scénique intimiste destiné à accueillir 50 personnes, le public est amené à déambuler – sur le plateau de la Grande Salle – dans plusieurs espaces. Seule en scène, Françoise se livre, incarnant à la fois guide et chercheuse, dans un récit déambulatoire et évolutif.

Pieuvre 1 + 2 explore les ramifications multiples d'une disparition et les échos qu'elle engendre dans nos vies et nos récits. Le titre même du spectacle évoque la prolifération tentaculaire des idées et des pistes de recherche explorées sur scène. À travers une approche à la fois rigoureuse et ludique, Françoise nous entraîne dans un univers où l'humour côtoie le sérieux, où l'humilité ouvre la voie à la réflexion.

Par le biais de références variées, la pièce révèle l'importance du récit dans la construction de soi et dans la compréhension du monde. C'est un voyage au coeur de l'indicible, une exploration constante de ce qui se cache derrière les mots et les silences.

Pieuvre 1 + 2, c’est un spectacle profondément humain où les sentiments affleurent à mesure que se dévoile l’histoire.

L’être cher, même disparu, est à l’oeuvre dans ce spectacle magnifique qu’il a suscité. Pieuvre est aussi une ode à la puissance du théâtre qui peut satisfaire notre besoin de représentations, d’émotions partagées et d’impossible consolation.
La Libre

Théâtre