Mourir d’amour

Les dates

  • Namur Concert Hall au Grand Manège
    5000 Namur
    Namur

Information

En 1865, la création de Tristan et Isolde de Wagner représenta un véritable séisme : tous les compositeurs d’Europe ou presque se trouvèrent contraints à prendre position, qu’ils en fussent des dévots ou des contempteurs. En cause : ce prélude et cette mort d’Isolde (une mort d’amour !) aux mélodies infinies et aux harmonies capiteuses qui ébranlaient le langage tonal pluriséculaire. Le beau-père de Wagner, Liszt, n’était pas moins aventureux : le Premier Concerto et ses déferlements ébouriffants suffisent à s’en convaincre. À côté, l’entêtanteHuitième, la plus dansante des symphonies de Dvorák, semble un havre de paix.


Orchestre national de Metz Grand Est 

David Reiland direction 

François Dumont piano 

Musique Classique