Violence and Son

Les dates

  • Le Théâtre de Poche
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Le Théâtre de Poche
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Le Théâtre de Poche
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Le Théâtre de Poche
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Le Théâtre de Poche
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Le Théâtre de Poche
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Le Théâtre de Poche
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Le Théâtre de Poche
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Le Théâtre de Poche
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Le Théâtre de Poche
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Le Théâtre de Poche
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Le Théâtre de Poche
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Le Théâtre de Poche
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Le Théâtre de Poche
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Eden
    6000 Charleroi
    Hainaut
    Eden
    6000 Charleroi
    Hainaut
    Eden
    6000 Charleroi
    Hainaut
    Eden
    6000 Charleroi
    Hainaut

Information

Liam a 17 ans. Il est fan absolu de Doctor Who, cette série de science-fiction mythique et désuète diffusée par la BBC depuis 1966.

Liam vient de perdre sa mère. Il a dû quitter sa maison et déménager dans les Valleys, ancien bassin minier du pays de Galles, ravagé par le chômage (l’un des taux les plus élevés du Royaume-Uni), au milieu de nulle part, pour vivre avec un père qu'il ne connaît pas. Un père violent, buveur et affublé de sa maîtresse.

Le fragile équilibre de cette famille bancale va être perturbé par l’arrivée de Jen, que Liam aimerait bien pécho. Mais Liam ne sait pas s’y prendre avec les filles… Et les conseils machistes et grossiers du père ne vont pas l’aider.

On retrouve dans cette pièce l’écriture puissante de Gary Owen (Iphigénie à Splott) et son humour corrosif. Comme toujours, ses pièces s’intéressent aux plus défavorisés. Comme souvent, le personnage central est jeune, car Gary Owen sait mieux que quiconque pénétrer dans l’esprit tourmenté des adolescents.

Ainsi, la pièce traite-t-elle à la fois des relations amoureuses à l’adolescence, de la transmission des parents aux enfants, de l’atavisme et de la notion de consentement.

La presse à la création du spectacle au Royal Court à Londres : Une très grande honnêteté. Et un champ de mines domestique. The Guardian - Le coup de poing que je n’avais pas vu venir. Standard UK

Théâtre