MISERICORDIA

Les dates

  • Grande salle
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Grande salle
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Grande salle
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Grande salle
    1000 Bruxelles
    Bruxelles
    Grande salle
    1000 Bruxelles
    Bruxelles

Information

Misericordia est un conte contemporain : l’histoire d’Anna, Nuzza et Bettina, qui tricotent le jour et vendent leur corps la nuit, et d’Arturo, l’enfant handicapé – fils de leur amie défunte – qu’elles ont pris sous leur aile. L’histoire d’une famille indigente et atypique réunie autant par la misère que par un grand cœur.

Il y a des mondes où les femmes sont condamnées à se battre pour survivre, se battre de toutes leurs forces afin de se sortir des conditions sordides et de l’humiliation dans lesquelles la société semble les avoir reléguées. Dans leur maison misérable, les trois femmes tricotent des châles et s’asseyent sur le pas de leur porte après le coucher du soleil pour offrir leurs corps décrépis aux passants. C’est une vie difficile, où chaque geste du quotidien est un combat et où toutes passent des éclats de voix aux éclats de rires, de la tendresse à la rage et des travaux d’aiguille au trottoir. En dépit de l’enfer dans lequel elles vivent, Anna, Nuzza et Bettina élèvent Arturo comme leur propre fils. Le jeune orphelin, qui ne parle pas mais n’est jamais tranquille, grandit grâce aux soins de ces trois mères. Il aime aller à la fenêtre regarder passer la fanfare et rêve de jouer de la grosse caisse.

Racontant la fragilité des femmes, leur solitude désespérée et sans limite, le spectacle de la Sicilienne Emma Dante est aussi un hommage poignant à ces mêmes êtres, à leur capacité d’amour et de résistance, à la maternité. Ici, on retrouve l’ardeur chère à la metteuse en scène d’approcher la violence, la dégradation et la misère, avec une délicatesse dénuée de toute morbidité, sans psychologisme, sans dérive moraliste. Les interprètes éclatent de sincérité, leur parole et leur corps ne font qu’un, le verbe s’accompagnant nécessairement du geste. Ode à la miséricorde, cette pièce, mêlant douceur et brutalité, humour et gravité, touche à l’essentiel. Bouleversant.

Théâtre