L'étranger

Les dates

  • Centre Culturel d’Andenne
    5300 Andenne
    Namur

Information

Aujourd’hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. J’ai reçu un télégramme de l’asile : « Mère décédée. Enterrement demain. Sentiments distingués. » Cela ne veut rien dire. C’était peut-être hier. L’histoire commence par l’annonce froide à Meursault du décès de sa mère. Pendant l’enterrement, par une chaleur caniculaire, on constate que ce deuil semble ne lui faire ni chaud ni froid. Dans une banlieue de l’Algérie française des années 40, le petit quotidien de ce jeune pied-noir est banal. Mais il est personnage étrange à force d’avoir l’air indifférent à tout. C’est en commettant un meurtre qu’il prend conscience qu’il avait peut-être été jusque-là étranger à lui-même, à sa propre vie, et que l’acte qu’il vient de poser aura des conséquences. Lors de son procès, Meursault répondra toujours la vérité, la sienne, aux juges qui l’interrogeront, sans jamais chercher à arranger la réalité pour tenter de sauver sa peau. À la question : pourquoi avez-vous tué ? Il répond : parce qu’il y avait du soleil. L’Étranger, selon Camus lui-même, c’est l’histoire d’un homme condamné à mort pour n’avoir pas pleuré à l’enterrement de sa mère.

Texte : Albet Camus adapté par Benoît Verhaert et Frédéric Topart Avec : Lormelle Merdignac, Stéphane Pirard en alternance avec Samuel Seynave, Benoît Verhaert Production : Théâtre de la Chute, Théâtre Varia et Centre des Arts Scéniques. Échange avec les comédiens à la suite du spectacle

Théâtre