AUTOPHAGIES

Les dates

  • LE 140
    1030 Bruxelles
    Bruxelles
    LE 140
    1030 Bruxelles
    Bruxelles

Information


Une performance cuisinée et politique


Eva Doumbia / La part du Pauvre
Théâtre culinaire

WAOUW

Durée : 1h10



Eva Doumbia nous invite à réfléchir à ce qui se trouve dans nos assiettes. Elle mène cette réflexion sous le prisme de la décolonisation et des dominations. Vidéo, théâtre, musique seront au rendez-vous avant de déguster ensemble, un mafé.

« Dans les années 1980, mon père, Amadou Doumbia, a ouvert le premier restaurant africain du Havre, où il vivait. Il proposait du mafé.

Nous en mangions rarement dans la maison qui était tenue par ma mère, une institutrice normande. Chez nous, les repas africains étaient servis lors de visites d’amis ivoiriens. Je me souviens encore de plats posés au centre où tout le monde plongeait ses mains. Sauf nous, enfants français qui mangions avec des cuillères. J’ai longtemps pensé que ce plat à base de poulet et de pâte d’arachide était un plat traditionnel d’Afrique de l’Ouest. Mais en fait pas du tout. Ce plat national malien n’est consommé que depuis le XVIIIème siècle, probablement arrivé avec les habitudes culinaires des colons européens. Je me suis alors demandé d’où provenait la plupart des aliments que nous consommions aujourd’hui en Afrique : banane, riz, chocolat, ananas, mangue... J’ai réalisé qu’aucun d’entre eux ne poussait sous le Sahara. Ce ne sont pas des cultures endogènes. »

Eva doumbia, metteuse en scène

 

Textes : Armand Gauz et Eva Doumbia

Mise en scène : Eva Doumbia

Avec : Alexandre Bella Ola, Bamoussa Diomande, Eva Doumbia, Olga Mouak,

Angelica-Kiyomi Tisseyre

Et la la participation de Fargass Assandé

Assistanat à la mise en scène et dramaturgie : Karima El Kharraze

Musique originale et chants : Lionel Elian

Cuisine : Alexandre Bella Ola (le Bistrot Afropéen)

Chorégraphie : Massidi Adiatou

Costumes et univers visuel : Sylvain Wavrant

Création lumières : Stéphane Babi Aubert

Régie Générale : Loïc Jouanjan

Vidéo : Sandrine Reisdorffer

Images : Charles Ouitin et Lionel Elian

Son : Cédric Moglia

Collaboration artistique Fabien Aïssa Busetta

Production : La Part du Pauvre/Nana Triban

Coproduction : Théâtre du Nord, CDN Lille-Tourcoing-Hauts de France, Théâtre du Point du jour (Lyon)

Avec le soutien de Drac Normandie, ville d’Elbeuf, les Grandes Tables (Friche la Belle de Mai – Marseille) - Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques, Consulat de France à la Nouvelle Orléans, LSU (département Francophonie à Bâton Rouge, États-Unis), Ambassade de France aux États-Unis, Commission Internationale du Théâtre Francophone, FACE fondation, Théâtre de la Joliette (Marseille)

Avec l’aide de Anis Gras-Le Lieu de l’autre (Arcueil), Fundamental Monodrama Festival (Luxembourg), Kumaso (Bamako), N’Soleh (Abidjan), Centre Social de la Savine (Marseille), Ateliers Médicis (Clichy-Montfermeil), Beauport-Guadeloupe, la Chapelle du Verbe incarné (Avignon) et l'Entrepôt (Paris)

 


Théâtre