Balec / Sabina Scarlat

Les dates

Information

BALEC est un vide intersidéral, un désert noir et blanc où tout a disparu excepté deux bouffonnes qui s'ennuient profondément. Plus personne à amuser, plus personne dont se moquer... Alors elles décident de reconstruire, de donner du sens, de trouver la logique de ce monde. Elles s'y atèlent avec ce qui jonche le sol, des paires de collants. Avec cette matière molle et élastique, les bouffonnes essaient de se souvenir, se rappeler l'essence des hommes, l'essence des femmes. Mais comme rien n'est blanc ou noir, plus elles dénouent le problème plus elles s'emmêlent, à l'endroit à l'envers, jusqu'à perdre complètement le fil.

En étant des quasi-allégories du vide, les bouffons permettent aux angoisses relatives au vide et au néant de prendre une consistance spectaculaire. De là, ils font feu de toutes les ficelles du métier pour nous sauver du vertige et nous mener, le comique aidant, de l’autre côté du gouffre. Le personnage bouffon invite au lâcher-prise et à la transgression des conventions. Il incarne la liberté, le scandale, le verbe haut. Tout le monde connait le personnage du bouffon. Mais a-t-on des représentations de bouffonnes? Si les bouffons sont apparus à une période où la critique du pouvoir et la libre expression étaient interdits, c'est peut-être aux bouffonnes de montrer aujourd'hui la voie pour sortir de la tourmente existentielle qui assaille notre modernité. 

Danse