Isidore & Leslie Louise

Les dates

  • La Tricoterie
    1060 Saint-Gilles
    Bruxelles

Information

Concert Code amplifié
Notre « Salon », salle déjà habituée aux scènes ouvertes et jams, va désormais résonner des sonorités de Code amplifié, cycle de concerts dont l’énergie, les tempos et les instruments ne peuvent décemment pas être recueillis dans l’acoustique particulière de notre « Boudoir ». Ici, les amplis, on les assume !

Ce troisième volet de Code amplifié nous emmène dans les univers d’Isidore et de Leslie Louise, deux formations qui méritent le détour !
Isidore nous a plu par son côté multi-influences : on ne sait juste pas trop comment classer leur musique ! Rock ? Pas vraiment... Jazz ? Pas vraiment... Pop ? Pas vraiment... mais en même temps un peu tout ça ! Etonnant ! Explorant les liens complexes et infinis du monde des défunts et des vivants, ISIDORE compose une atmosphère nébuleuse aux parfums délicatement parsemés d’un subtil mélange de pop alternative, jazz et de mélodies électroniques dans une perspective expérimentale et poétique. Le quatuor est actuellement en train de préparer son premier EP prévu pour fin 2022. Cette sortie annoncera un tournant majeur musicalement parlant !
Leslie Louise nous a convaincus par leur rock teinté de pop anglaise (dont une voix flirtant avec un certain Mc Cartney...), aux mélodies et aux harmonies qui vont droit au but !

Lucas Berger (chant et guitare), Pierre Berger (chant et guitare), Maxime Pasquini (batterie), Sam Romano (basse et claviers) forment ce groupe de rock indépendant basé en Belgique. Leur premier EP, Bloodstains (2017), présentait un no man’s land quelque part entre Il Était Une Fois Dans l’Ouest et Ziggy Stardust. Cet opus cynique était bourré de clins d’œil cinématographiques. En 2022, le groupe remet le couvert avec un album concept qui racontera une histoire, une seule. Celle d’un homme devenu soldat malgré lui. Empreint d’influences musicales variées (The Beatles, David Bowie, Pink Floyd, Arctic Monkeys, The Strokes, Queens of the Stone Age), le disque est encore une fois marqué par le cinéma, puisque, l’écriture des textes aura été influencée par de nombreux réalisateurs comme Coppola, Cimino ou encore Scorsese.

Concert