HANDEL | THEODORA

Les dates

Information

#Feuilleter la brochure du Festival de Namur ici # Abonnements > retour à la billetterie

Composé un an après Solomon, Theodora avait tout pour être un succès à sa création, mais un tremblement de terre quelques jours avant la première chassa une grande partie du public loin de Londres. L’atmosphère de cet oratorio est différente des autres que nous vous avons déjà proposé. Il est plus contemplatif, plus personnel et réfléchi. La musique est d’une grande sérénité et d’une grande beauté. On dit qu’il s’agit de l’une des œuvres préférées du compositeur et, à l’écoute de ses arias envoûtants, nous sommes certains que vous repartirez avec un égal sentiment.

Avant-dernier ouvrage de Handel et seul de ses oratorios fondé sur un sujet chrétien, Theodora est un sublime plaidoyer pour la tolérance. Avec une intensité dramatique digne des plus grandes tragédies, l’œuvre exalte le martyre au début de notre ère d’une chaste chrétienne persécutée par les romains. 

La partition convoque toutes les couleurs et nuances musicales pour exalter la vertu et la foi. Aux chœurs, ici stupéfiants d’émotion, le compositeur fait tour à tour alterner de majestueuses pages illustrant la violence des romains face à la compassion des chrétiens. Pour servir ce chef-d’œuvre crépusculaire, des solistes que vous connaissez bien maintenant ; Dara Savinova, Christopher Lowrey, Matthew Newlin, Andreas Wolf, rivaliseront de talent sous la direction de Leonardo García Alarcón.

_______

Dara Savinova, Christopher Lowrey,

Matthew Newlin, Andreas Wolf,

Millenium Orchestra

Choeur de chambre de Namur

Leonardo García Alarcón direction



Concert