Dona Lourdès

Les dates

  • Atelier 210
    1040 Bruxelles
    Bruxelles

Information

L’affiche du film Orfeu Negro dans le salon, l’étrangeté d’une langue, l’exotisme des couleurs et le grain du passé, un tableau comme une photo de famille dans un musée à Rio de Janeiro, le regard qui façonne, celui qui s’émancipe… Autant d'indices et de strates qui ont poussé Némo Camus à imaginer une création entre l’hommage, le récit biographique et la réflexion poétique sur l’héritage culturel, racial et familial inspirée par le parcours de sa grand-mère brésilienne, qui donne son nom à la performance : Dona Lourdès. 

 

À l’aide du performer brésilien Robson Ledesma à la traduction, Némo Camus mène des entretiens avec elle pour tenter de saisir les mouvements et le rythme d’une vie – faisant place à la tension entre la danse classique et la samba, à ce qu’on laisse derrière soi, et aux mots que l’on pose sur sa propre histoire. 

Mais voilà que la matière se dérobe, le regard se trouble et les positions se complexifient… Comment hériter d’une histoire familiale faite de mythes, de distance et de différences, mais aussi d’admiration ? Que pouvons-nous demander à cette histoire, empreinte de fantasmes sur la culture brésilienne fabriqués en Europe, encore aujourd’hui ? 

 

Au cours d’une collaboration étroite et composite entre Némo Camus, Robson Ledesma et Nathalia Kloos, dramaturge brésilienne, une mise en scène collective s’invente où le corps devient le passeur, entre deux rives transatlantiques. Il creuse la mémoire et en assemble les morceaux, pour dessiner un chemin qui interroge les défis et la joie à se réapproprier avec force, mais aussi circonspection et modestie les images qui ont scandé la vie de Dona Lourdes, autant de lieux communs pour la diaspora brésilienne en Europe. 

 

La scénographie a été imaginée par Rafa Pamplona, et la lumière créée par Inès Isimbi, les costumes sont signés par Miguel Peñaranda Olmeda. Sur une création sonore de Baptiste Le Chapelain, et avec le soutien chorégraphique de Mary Szydlowska. 


Avec la voix de Lourdès de Oliveira.


Conception et écriture : Némo Camus · Collaboration et performance : Robson Ledesma · Mise-en-scène : Némo Camus, Robson Ledesma, Nathalia Kloos · Soutien chorégraphique : Mary Szydlowska · Dramaturgie : Nathalia Kloos · Création costumes : Miguel Peñaranda Olmeda · Scénographie : Rafa Pamplona · Création lumière : Inès Isimbi · Création sonore : Baptiste Le Chapelain. Production déléguée : atelier 210 · Co-production : atelier 210, Charleroi Danse, Ateliers de Paris · Soutiens : La Bellone, kunstcentrum BUDA, Maison des Cultures de Saint-Gilles, Pianofabriek, Théâtre Varia,  le Bureau International Jeunesse. Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service général de la Création artistique, de taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge.

-
tarif : pay what you can (7 € > 25 €) · ouverture des portes une heure avant la représentation

Dans le cadre du festival It Takes a City 

Théâtre