Ici commence le pays de la liberté

Les dates

Information

ICI COMMENCE LE PAYS DE LA LIBERTÉ imagine que notre paysage mental – nos pensées – cest comme un pays. Celui de nos sensations, de nos réflexions et de nos projections. Ça donne un pays par personne. Et le monde est rempli de tous ces petits espaces qui imaginent seulement depuis chez eux ce qui se passe dans le pays des autres. 

Dans ICI COMMENCE LE PAYS DE LA LIBERTÉ, trois personnes sont bloquées au fond dun silo à grains médiéval. Le silo se trouve dans un village, situé dans une région où lon voit des mésanges. Cest le jour de la fête de larbre de mai, mais cette année, entre la levée de larbre par les hommes et la danse folklorique par les femmes et les enfants, un comédien a été embauché pour proposer une petite reconstitution historique. 
Histoire de dramatiser le sens de cette fête, de rendre le moment plus solennel. Mais personne du village n
a vraiment été prévenu.
Il a pris du temps. Il na pas très bien joué et tout le monde a commencé à simpatienter. Les enfants, surtout, qui avaient très envie de commencer à danser.
À
un moment, quelquun a dit : Cest bon ! Cest bientôt fini ? 
Quelqu
un dautre a répondu : Si tu parles tout le temps, ça ne va pas accélérer !
Et le premier a répondu : Toi, quand tu travailleras autant que moi je travaille, tu pourras la ramener !” Alorses gens se sont battus, et cest là que tout a dégénéré. Ils ont voulu sen prendre au comédien. La femme du village qui lhébergeait la tiré par la manche, ils sont fait poursuivre, on ouvert une petite porte en pensant que c’était un jardin, et sont tombés dans lobscurité au fond de ce profond silo à grains.
-

Conception, texte, mise en scène : Jean Le Peltier · Interprétation : Jean Le Peltier, Sophie Guisset, Gwendoline Gauthier · Lumières : Alice Dussart · Scénographie : Justine Bougerol · Collaborations dramaturgiques : Lorette Moreau, Vincent Lécuyer
gie générale : Benjamin Lasserre
Production : Marion Valentine – Bora Bora productions · Développement, diffusion : Charles Eric Besnier – Bora Bora productions · Production : Grand lointain (Nantes) et Ives et Pony (Bruxelles) · Coproductions : atelier 210 (Bruxelles) ; TU-Nantes ; Mythos (Rennes), Bain public (Saint Nazaire). Soutiens, résidences : Le CENT-QUATRE (Paris), La Bellonne (Bruxelles), Le Quai – CDN (Angers), MA, scène nationale de Montbéliard, La Paillette (Rennes), Le Théâtre de Poche (Hédé). Avec laide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de laide à la maquette du Conseil départemental de Loire- Atlantique et de la Région des Pays de la Loire, de la ville de Nantes et de la DRAC Pays de la Loire.
-
tarif : pay what you can (7 € > 25 €) · ouverte des portes une heure avant la représentation

Théâtre